Réseaux sociaux bibliophiles

Ça existe aussi. Tout ne tourne pas autour de Facebook qui anime la presse et suscite les passions actuelles. Il existe aussi des réseaux sociaux spécialisés1 pour les passionnés des livres et la documentation. Babelio, Zotero, Shelfari, Diigo, etc. La liste n’est pas exhaustive, mais je tends à l’étendre à chaque nouvelle découverte. Bonne lecture…

Babelio

Un réseau social francophone pour ceux qui aiment les livres et veulent les partager avec autrui, babelio.com.

ulike

(communauté francophone) http://fr.ulike.net.

booknode

(communauté francophone) http://booknode.com.

agoradeslivres

(communauté francophone) http://www.agoradeslivres.com.

libfly

(communauté francophone) http://www.libfly.com.

Zotero

J’ai commencé à l’utilisé pour construire facilement mes bibliographies de recherche. Puis je me suis inscrit dans la communauté sur leur site. Cela permet de retrouver également des personnes qui ont des affinités par leur bibliographie de recherche ou leur bibliothèque personnelle. Vous retrouvez vos livres répertoriés, des groupes dans lesquels vous pouvez vous inscrire ou créer, des communautés qui partagent leur bibliographie, etc. Plusieurs options sont possibles sur les partages ou non et autres restrictions. Ce qui est vraiment bien avec Zotero, c’est que nous pouvons récupérer des notices bibliographiques à partir de certains catalogues en ligne, notamment le SUDOC de l’Abes.

Shelfari

Je viens de découvrir shelfari grâce à une présentation dans L’information et le renseignement par Internet2 ce site qui produit des liens sociaux entres des lecteurs qui remplissent une bibliothèque personnelle et commente leur lecture. Il ne semble pas exister encore en français, mais le réseau se développe dans la communauté anglo-saxonne.

 » Build a Virtual Bookshelf. Shelfari lets you build a shelf to display the books you’ve read, want to read or are reading now. Then you get to be the critic by rating and reviewing your books so your friends can see what you think. »

aNobii

(communauté anglophone) http://www.anobii.com

Diigo

Biigo est un principe un peu différent, qui s’étend à toute sorte d’archives, comme des articles web, des images, documents et prises de notes. C’est intéressant pour archiver et partager des documents de toute sorte avec des amis ou regrouper des archives que nous faisons sur la toile, par exemple. Pour ceux que cela pourrait intéresser, voici l’adresse de mon Diigo : Diigo/wilfrid.

  1. http://fr.wikipedia.org/wiki/Application_de_catalogage_social []
  2. L’information et le renseignement par Internet, de Laurence Ifrah, éd. Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? », Paris 2010. []
Télécharger une version PDF de l'article

Comments are closed.